Pourquoi utiliser la Sophrologie plutôt qu’une autre méthode ?

C’est une question qui revient souvent : il n’existe pas une réponse unique car chaque cas demandera une réponse adaptée.
Je préfère pour ma part répondre en faisant reformuler la question.

Comment la Sophrologie fonctionne-t-elle ?

La Sophrologie a été créée en 1960 par un Neuropsychiatre : Alfonso Caycedo.
Ce médecin pour contourner les trop fortes médicamentations ou traitements abusifs, a constaté l’impact de la puissance du mental sur l’efficacité des traitements médicamenteux. Il ne s’agissait pas ou il ne s’agit pas de stopper net un traitement médicamenteux mais plutôt de l’optimiser ou de l’atténuer.
Fort de ses résultats positifs il a ainsi par la suite pu adapter une méthode nommée Sophrologie sur des cas beaucoup plus généraux.
Il n’est plus à prouver de nos jours que l’influence de son mental, de ses émotions peut avoir une conséquence physique et physiologique sur chacun d’entre nous.
Notre cerveau est doté d’un système nerveux autonome, c’est la partie du système nerveux responsable des fonctions involontaires du corps comme : la régulation du rythme cardiaque, la respiration, la digestion, …
En portant une attention plus particulière, une concentration, sur ce système autonome il est tout à fait possible de l’influencer.
Je reprendrais l’exemple de plongeurs en apnée qui arrivent à contrôler leur rythme cardiaque, ou d’autres exemples en cas d’urgence vitale ou notre corps décuple sa force physique.

Le mécanisme de la Sophrologie est physiologique. La Sophrologie va utiliser plusieurs chemins pour atteindre le but fixé par son utilisateur.
– Se détendre physiquement
– Mieux respirer
– Travailler sur des visualisations, des images positives. à travers la parole, l’échange pour pouvoir exprimer sa problématique et ainsi permettre de concrétiser les maux pour mieux les percevoir et ainsi travailler positivement à les atténuer ou les faire disparaitre.
– Ecouter et accueillir les ressentis de son corps avec objectivité et s’écarter d’un jugement négatif.

La Sophrologie n’est pas de la Psychologie et encore moins de la magie.
C’est un ensemble de techniques efficaces qui approche les états modifiés de conscience en pratiquant la relaxation physique et mentale.
La technique Sophrologique va donc utiliser des pratiques telles que des techniques d’hypnose des exercices simples de Yoga, utiliser l’apaisement du Zen, des techniques d’exercices physiques simples, et des méthodes telles que la visualisation, la phénoménologie, la méthode Coué, …
Les champs d’application de la Sophrologie sont donc variés.
Elle a l’avantage d’une technique sur-mesure, et la particularité d’être une expérience vécue en étant parfaitement conscient de ce qui se passe. L’état « sophronique » est une sorte d’hyper-conscience vigilante mais libérée de toute pensée parasite, et de crispation. Cela permet donc d’intégrer avec facilité des pensées positives, de faire émerger la créativité, d’activer un meilleur fonctionnement physiologique.
La Sophrologie amène chacun à prendre conscience qu’il ou elle possède les ressources nécessaires qui vont lui permettre de résoudre le problème en toute autonomie.
C’est cela qui permet d’obtenir des résultats durables dans le temps, parce que c’est la personne, qui de manière consciente, décide d’agir et trouve les solutions.

La Sophrologie est-elle efficace ?
En tous les cas elle l’a été sur moi, et les témoignages sont nombreux, mais la meilleure façon de s’en convaincre reste quand même d’en faire sa propre expérience.

Florent GOHIER
Sophrologue
Cabinet Sophrolib