Le Stress Post Traumatique – Traitements & Solutions

Etat de stress post Traumatique

L’état de stress post-traumatique (ESPT) , appelé également Trouble de Stress Post-traumatique (TSPT) est classé parmi les troubles anxieux ayant comme origine un évènement traumatisant, c’est un état se caractérisant par le développement de symptômes spécifiques faisant suite à l’exposition à un événement traumatique dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves ou d’agression.
C’est un trouble psychologique qui peut apparaître à la suite d’évènements traumatisants tel que décrits plus haut.
Samuel Lemitre, psychologue réfèrent dans le stress post traumatique explique : « Pour être qualifié de « post-traumatique », le stress doit faire suite à un événement soudain et destructeur pour le psychisme. La personne a le sentiment que son intégrité ou sa sécurité intérieure sont menacées. Mais on ne parle de stress post-traumatique que s’ils durent depuis plus d’un mois.
Une agression, qu’elle soit physique, visuelle, ou verbale, peut entraîner un stress important.
En France, en moyenne 600 mille personnes par an sont touchés par un trouble du stress post-traumatique, mais seulement la moitié d’entre eux sont détectés à temps. Toutefois les spécialistes ont pu établir trois situations qui n’auront pas les mêmes conséquences sur l’individu :

• Catastrophe naturelles, 10 à 20% des victimes seront concernés
• Catastrophe d’origine humaine (ex : accident de la route) 20 à 40%
• Agressions sexuelles graves, attentats, prise d’otages, faits de guerres, 80 à 100%

Les manifestations de ce stress se présentent sous différentes formes:

Psychiques et cognitives :

– Souvenir répétitifs et envahissants de l’événement – Cauchemars, peurs irraisonnées, angoisses
– Irritabilité ou excès de colère – Comportement imprudent ou autodestructeur – Hyper vigilance, réactions vives – Difficultés de sommeil.

Pouvant avoir un impact important sur la santé physique.

Paradoxalement, les victimes éprouvent souvent de la culpabilité.

Plusieurs raisons à cela:

– Par peur de passer pour quelqu’un sans courage.
– Parce qu’elles ne sont pas entendues dans leur souffrance.
– Ou parce que leur fonction sociétale ne leur « autorise » pas ou peu, l’expression de cette souffrance. (infirmier(e), Médecin, Force de l’Ordre, Militaire, Pompier,…).

Aujourd’hui on connait la difficulté de vivre après une agression, et le Stress Post Traumatique est un fléau qui est connu par les thérapeutes et reconnu par la médecine.

Les techniques de la Sophrologie avec son approche sans jugement, son accompagnement verbal adapté, la transmission de techniques respiratoires et physiques adaptées, ainsi que mes connaissances acquises dans la gestion du stress en milieu agressif ou dangereux, peuvent permettre de reprendre le cours de son existence de manière plus sereine, ou pour le moins, de gérer au mieux la peur et son sentiment de culpabilité, jusqu’à arriver à les faire disparaître.

– Lutter contre les aspects physiques du Stress Post traumatique (Nœud dans la gorge, oppression respiratoire, blocage musculaire).
– Apaiser les angoisses ou peurs (isolement, enfermement, rupture relationnelle,…).
– Retrouver confiance et estime de soi.

Un protocole adapté et personnel sera déterminé lors d’un entretien.
Chaque séance de Sophrologie commence par une discussion, la première séance permettra d’identifier les exercices physiques et de respiration puis de Sophrologie à travailler. Des exercices seront pratiqués en inter-séances qui permettront de s’approprier des techniques relaxantes physiquement et mentalement.

Attention la Sophrologie ne pourra être que complémentaire d’un traitement médical adapté, elle est dans ce cadre, un élément thérapeutique déterminant contributif à un rétablissement efficace.

Florent GOHIER
Sophrologue
Cabinet de Sophrologie Sophrolib’